Articles

Architecture


Les bulles sans les soucis

Même si la plupart des spas sont équipés des systèmes de désinfection nécessaires, la qualité de l'eau de beaucoup de bains bouillonnants laisse à désirer. Les bulles, associées à une température élevée, créent un climat idéal pour une pollution et une intoxication par les bactéries. 

Le problème est que les utilisateurs de spa préfèrent se baigner dans de l'eau à une température entre 37 et 40 °C, et que le système souffle des milliers de bulles d'air dans l'eau chaude. Ces deux facteurs créent les conditions idéales pour une culture aérobie (qui a besoin d'oxygène). Les bactéries que nous soufflons en grand nombre dans l'eau sont littéralement plongées dans un océan d'oxygène et de chaleur avec pour se nourrir des squames, des lotions pour le corps et autres matières biologiques. Il est donc clair que maintenir la qualité de l'eau d'un spa est moins évident que dans une piscine. Pourtant, il est souhaitable que l'eau de chaque spa soit claire, propre et hygiénique, et si possible sans trop d'efforts.

Filtration suffisante
Avant tout, il y a le traitement physique ou filtration de l'eau. La règle la plus évidente pour maintenir l'eau propre est une filtration suffisante et un nettoyage régulier et/ou le changement de la cartouche de filtre. Ainsi, on rassemble autant d'impuretés que possible. En tant que propriétaire de spa, vous voulez évidemment en profiter au maximum. Il ne fait jamais trop froid, aucune seconde n'est gaspillée quand vous êtes plongé dans un spa bien chaud. Bien sûr, cela demande un peu d'entretien. Voici quelques conseils pour profiter sans souci de votre spa.

Achetez deux cartouches filtrantes
Une cartouche est utilisée et l'autre est plongée dans un désinfectant. Régulièrement, le filtre utilisé est retiré du spa et remplacé par le filtre de rechange. Le premier filtre peut maintenant tremper un moment dans le désinfectant. En procédant ainsi, chaque filtre est toujours désinfecté suffisamment longtemps. Le produit a bien le temps de pénétrer dans les pores les plus profonds du filtre.

Les floculants utilisés dans une piscine pour faire s'agglutiner les particules en suspension et mieux les filtrer, ne conviennent pas aux spas. Ils bouchent la cartouche de filtre, et la rendent inutilisable si bien qu'il ne reste plus qu'à la jeter. Pour aspirer les plus grosses saletés ou le sable, il existe des nettoyeurs de fond assez simples. Un bon aspirateur de fond est un outil indispensable pour l'entretien d'un spa. En outre, dans un spa, il est recommandé de changer l'eau régulièrement. La règle de base pour une utilisation normale est de changer entièrement l'eau tous les deux mois. Mais dans ce cas, vous devrez aussi utiliser les outils 
chimiques nécessaires.

Contrôle de la qualité de l'eau
Une bonne qualité de l'eau nécessite une analyse régulière de l'eau. Les principales valeurs mesurées sont : la teneur en chlore, la valeur du pH (degré d'acidité de l'eau) et éventuellement la dureté de l'eau. Pour un traitement correct de l'eau, vous devez en toutes circonstances commencer par ajuster la valeur du pH. Un pH idéal se situe entre 7.2 et 7.6. Dans un spa, la valeur du pH est souvent trop élevée. Et c'est souvent cela qui est à l'origine de tous les problèmes.

Quelles sont les conséquences d'une valeur de pH incorrecte pour votre spa ?  
Un pH trop bas indique que l'eau est trop acide. Une faible valeur de pH ou acidité, entraîne une détérioration des métaux, et atténue l'action désinfectante. Une valeur de pH trop élevée (= faible acidité, niveau basique) par contre, crée une irritation des yeux et également une diminution de l'action désinfectante. Votre valeur de pH doit donc être votre première préoccupation. L'ajout de produits régulateurs de pH doit toujours être progressif. Donnez aussi suffisamment de temps aux produits pour réagir avant d'en rajouter. Il est recommandé de ne remesurer le pH qu'après dix à trente minutes, avant de rajouter du produit si nécessaire. Avec un pH optimal, pratiquement n'importe quelle désinfection est adéquate.

La dureté indique la teneur en calcaire de l'eau
Quand l'eau contient trop de calcaire, celui-ci s'incruste dans les tuyaux, les pompes, les prises d'air et entraîne des blocages. Plus la température de l'eau est élevée, plus le calcaire s'incruste facilement. 

La valeur du pH de votre eau doit être votre première préoccupation.

Désinfection de l'eau par le chlore
La désinfection classique avec du chlore est la forme la plus fiable de désinfection en cas de haute température et de haut degré de pollution. Le chlore ne tue pas seulement les bactéries, mais supprime aussi par oxydation, les organismes contaminants non filtrables. Pour un spa, on utilise des galets de chlore et du chlore en poudre. Ce dernier est principalement utilisé en traitement de choc. Ainsi, la teneur en chlore libre dans le spa est rapidement portée à un niveau élevé. Pour un apport lent en chlore, on peut utiliser des pastilles ou des galets de chlore. On les place dans le skimmer, où ils se dissolvent lentement dans l'eau et portent progressivement le taux de chlore libre dans l'eau au niveau voulu. En mesurant très régulièrement le taux de chlore, vous pouvez vous-même déterminer combien de galets vous devez placer en même temps dans le skimmer pour atteindre un niveau suffisamment élevé de désinfection. Faites attention d'utiliser des galets adaptés à votre spa. Les galets pour piscines libèrent bien trop de chlore. Pour être complets, il nous faut indiquer ici que tous les produits chlorés ne sont pas autorisés en Belgique. Vous trouverez davantage d'informations à ce sujet chez votre commerçant agréé.

Oxygène actif ou persulfates
La tendance est de maintenir aussi longtemps que possible l'eau exempte de chlore. Les persulfates, aussi appelés oxygène actif, s'inscrivent parfaitement dans cette tendance. Plus d'odeur de chlore, doux pour la peau, non irritants pour la peau et les yeux, tels sont quelques-uns de leurs avantages. Les persulfates agissent de façon similaire au chlore et au brome. Mais contrairement à eux, ils ne produisent pas de sous-produits irritants. Le producteur Bayrol est un important fournisseur de cette forme de désinfectant pour spas.

Brome
L'utilisation du brome est une alternative à la désinfection par le chlore. Le brome est efficace contre les bactéries, les virus et les champignons, et supprime par oxydation les formes organiques de la pollution. Cette substance chimique n'émet pas d'odeur de chlore désagréable, n'irrite ni la peau ni les yeux, ne contient pas de calcaire et a un pH neutre. Un autre avantage est que le brome est moins sensible à un pH non idéal. Le brome perd très peu de son efficacité. En Belgique, il n'est pourtant pas autorisé.

La qualité de l'eau d'un spa est plus difficile à maintenir que celle d'une piscine.

Conclusion
Le maintien de la propreté de votre spa commence par un bon pH. Celui-ci est le plus souvent trop élevé, ce qui cause de nombreux problèmes au niveau de la qualité de l'eau. Le pH est correct ? Alors presque tous les désinfectants seront efficaces. Quoi qu'il en soit, il est recommandé de changer entièrement l'eau du spa régulièrement. 

Mesurer c'est savoir
Le contrôle de l'eau est possible avec des bandelettes réactives ou des pastilles. Cependant, ces résultats ne sont pas toujours exacts. Pour les personnes qui éprouvent des difficultés à contrôler la qualité de l'eau par ces moyens, ou qui aimeraient une mesure plus précise, il existe actuellement des jauges numériques qui mesurent le taux de chlore et le pH de l'eau. Ces appareils sont depuis quelques années arrivés sur le marché à des prix très abordables. 

www.hannainstruments.be