Articles

Architecture


Les effets du sauna sur le corps et l’esprit

Quoi de plus agréable qu’un sauna bienfaisant pour détendre le corps et l’esprit ? Pourquoi ? Quels sont les effets du sauna sur notre corps ? Faut-il recommander le sauna à tout le monde ou plutôt l’éviter ?

Les différents types de chaleur 
Il existe deux types de sauna, le sauna classique (finlandais) et le sauna à rayons infrarouges. La différence principale entre un sauna finlandais traditionnel et une cabine à rayons infrarouges réside dans le mode de réchauffement du corps. Dans un sauna classique, la chaleur passe par un intermédiaire, à savoir l’air. L’air est chauffé entre 80 et 100 °C. À mesure que le corps se réchauffe, on transpire pour évacuer la chaleur. La transpiration permet également d’éliminer des substances toxiques. Dans une cabine à rayons infrarouges, la chaleur est transmise par rayonnement : 20 % de la chaleur rayonnante réchauffent l’air, tandis que les 80 % restants sont directement convertis en chaleur corporelle. La chaleur est plus sèche et plus supportable dans une cabine à rayons infrarouges, elle se situe entre 45 et 65 °C. Ces cabines peuvent fonctionner avec un rayonnement de courtes ou grandes longueurs d’onde. Le premier agit profondément et réchauffe le corps jusqu’aux fibres élastiques et aux points d’adhérence des muscles. Le second agit moins profondément et réchauffe plutôt l’air, comme un sauna finlandais.

Quel est l’effet d’un sauna (class ique) sur le corps ? 
Une visite au sauna a des effets multiples sur le corps.

Coeur & vaisseaux sanguins 
Notre corps dispose d’une sorte de thermostat intégré qui maintient la température corporelle à environ 37 °C. Lors d’une visite au sauna, la peau se réchauffe plus vite que le corps. Les pores s’ouvrent, les glandes sudoripares se mettent à fonctionner et nous transpirons. En fait, c’est notre thermostat qui entraîne le refroidissement du corps en évacuant de l’eau qui s’évapore. En même temps, les vaisseaux sanguins de la peau se dilatent, augmentant l’apport de sang dans la peau. Alors qu’à peine 5 à 10 % du sang passe normalement par la peau, ce pourcentage peut monter jusqu’à 50 à 70 % dans un sauna. Pour maintenir ce mécanisme, notre coeur bat plus rapidement. Dans un sauna, le rythme cardiaque peut être deux fois plus rapide qu’à l’état de repos, comme lors d’une longue promenade. Pendant la phase de refroidissement, les vaisseaux se contractent à nouveau, ce qui favorise leur élasticité. Notre peau devient plus ferme, plus saine et plus forte.

Ressources en eau 
Un adepte régulier du sauna perd entre un demi-litre et un litre et demi d’eau par séance. Pour permettre à la transpiration de s’évaporer, il faut de l’énergie qui prend la forme de chaleur évacuée par la peau. Il faut beaucoup transpirer pour déclencher ce processus dans un sauna. L’air chaud et très sec favorise l’évaporation de la transpiration. Notre corps évacue non seulement de l’eau par le biais de la transpiration, mais aussi des substances toxiques et des déchets provenant du métabolisme, comme des acides lactiques des muscles. Lors d’une visite au sauna, notre corps se purifie donc naturellement de l’intérieur. Comme on perd énormément d’eau, il est important de boire beaucoup après une séance.

Hormones 
Le sauna influence nos hormones. Il active l’axe hormonal de l’hypothalamus, de l’hypophyse et de la glande surrénale. Ce processus engendre la production d’hormones « de stress ». Ainsi, on se sent en forme et plein(e) d’énergie, mais nous pouvons aussi ressentir moins la douleur et mieux nous concentrer, par exemple. Cela explique l’agréable sensation de détente et l’énergie que l’on éprouve en sortant d’un sauna.

Les bienfaits du sauna pour… 

Les muscles et articulations 
La chaleur d’un sauna a un effet bénéfique sur les muscles. La circulation sanguine s’améliore et permet aux muscles tendus et douloureux de se rétablir plus rapidement. Le sauna a également un effet positif en cas de rhumatismes, de lombalgies ou de mouvements difficiles du dos et des articulations.

La respiration 
Dans un sauna, on inspire de l’air chaud : nos voies respiratoires évacuent donc plus de mucosités. L’accélération du rythme cardiaque favorise également la circulation dans les vaisseaux des poumons.

La peau 
Un sauna nettoie la peau en profondeur parce que les vaisseaux et les pores sont dilatés un maximum. La transpiration permet d’évacuer toutes sortes de déchets par la peau. Lorsqu’elle se refroidit, c’est l’inverse qui se produit : les vaisseaux et les pores se contractent un maximum. En outre, la transpiration ramollit les cellules cornées de la peau, qui s’éliminent alors facilement sous la douche. La peau est donc plus douce et plus souple après un sauna.

Le système immunitaire 
Le sauna active le système immunitaire. Nous évacuons des déchets et produisons plus de globules blancs et d’anticorps. Nous sommes ainsi moins sujets aux refroidissements et résistons mieux aux variations de température.

Le sauna fait-il maigrir ? 
On brûle environ 300 kilocalories lors d’une visite au sauna, à peu près autant que lors d’une demi-heure de marche rapide. Le poids perdu après un sauna se résume à une simple perte d’eau qu’il faut combler le plus vite possible. Pour perdre des kilos, optez plutôt pour un régime équilibré et pratiquez suffisamment de sport. Le sauna permet de brûler quelques calories supplémentaires (toujours positif) et procure un sentiment agréable.

Le sauna pour tout le monde ? 
En principe, le sauna a un effet positif et bienfaisant pour de très nombreuses personnes. En cas de doute, il est préférable de consulter votre médecin qui pourra vous indiquer si un sauna est recommandé dans votre cas.

Enfants : il va de soi que l’on n’emmène pas de bébé au sauna car ils ne sont pas encore capables de réguler correctement la température de leur corps. Par contre, un sauna est bienfaisant pour les enfants en bonne santé. Cela les renforce et augmente leur résistance aux infections. Le sauna favorise le sommeil chez les enfants nerveux et on dit également qu’il réduit les problèmes de concentration.

Femmes enceintes : en cas de grossesse normale, un sauna n’a pas d’effet négatif sur la mère ou l’enfant. Mais il faut être prudent en cas de risque élevé de pré-éclampsie (intoxication due à la grossesse). La chaleur pourrait alors engendrer des complications. En fin de grossesse, il vaut mieux éviter les bains car ils peuvent provoquer une ouverture qui augmente les risques d’infection.

Patients cardiaques : si la fonction cardiaque est stable, un sauna ne comporte normalement aucun risque. Le sauna a un effet bénéfique, même en cas d’hypertension (tension trop élevée) et de coronaropathie (maladie coronarienne).

Personnes souffrant de problèmes de peau graves : nous avons dit que le sauna était très bon pour la peau. En cas de graves problèmes de peau, consultez votre médecin car le sauna peut être contreindiqué. L’ichtyose, par exemple, rend l’autorégulation de la température difficile, de sorte que le sauna n’est pas recommandé.

Patients diabétiques : ici encore, il est préférable de consulter son médecin car, en fonction des symptômes, le sauna peut être contre-indiqué.

Patients asthmatiques : le sauna est bénéfique pour les patients asthmatiques car il permet de réduire le nombre de crises et les problèmes respiratoires. De même, un passage régulier au sauna soulage les personnes souffrant de bronchite chronique.

Que faire quand on est malade ?

Tableau clinique  sauna
Fièvre 
Rhume 
Entorse 
Maux de tête/migraine 
Infections 
Tension basse/élevéedruk 

Quelques conseils pour un sauna optimal 

1. Respectez autant que possible le rituel du sauna pour que la séance soit optimale. 
2. N’allez pas au sauna juste avant ou juste après un effort important. 
3. Ne buvez pas d’alcool avant ou pendant la séance. 
4. Ne restez pas trop longtemps dans le sauna. La régularité vaut mieux qu’une surdose. 
5. Buvez deux à trois verres d’eau après chaque séance. 
6. Reposez-vous une demi-heure entre chaque séance et avant de vous habiller.

Rituel correct pour une détente complète
Un sauna ne se résume pas à rester assis sur un banc à transpirer.

Sauna finlandais 

Étape 1 : douche Le rituel commence par une douche chaude pour se laver. Mouillez également vos cheveux pour éviter de les dessécher. Après la douche, vous pouvez vous sécher ou non. Certains préfèrent le sauna quand leur peau est mouillée… 

Étape 2 : réchauffement Réchauffez votre corps avant d’entrer dans la cabine du sauna. Pour ce faire, vous pouvez prendre un bain de pieds chaud pendant quelques minutes. 

Étape 3 : transpirer Un sauna est un bain qui favorise la transpiration. Utilisez-le correctement et ne versez pas trop d’eau sur les pierres en une fois. Le choc thermique qui s’ensuit entrave le fonctionnement normal des glandes sudoripares. En effet, le corps a besoin de temps pour transpirer. Cette étape dure de 8 à 12 minutes en fonction de chacun. L’important, c’est de transpirer. 

Étape 4 : refroidissement et repos Prenez le temps nécessaire pour vous refroidir et vous reposer. Vous pouvez par exemple sortir respirer de l’air frais, prendre une douche froide, vous plonger dans un bain froid, une piscine ou une baignoire d’hydromassage. N’oubliez pas de vous rafraîchir la tête. Mettez donc la tête sous l’eau pour éviter les maux de tête après le sauna. Après cette partie active, il est tout aussi important de se reposer. Allongez-vous tranquillement un petit quart d’heure. 

Étape 5 : nouvelle séance Pour une détente complète du corps et de l’esprit, recommencez ce cycle. Prenez une douche, réchauffez votre corps et allez transpirer dans le sauna. Vous pouvez répéter ce cycle autant de fois que vous le souhaitez. Après avoir été au sauna, reposez-vous et buvez de préférence de l’eau pour rétablir la quantité d’eau de votre corps. Après vous être lavé(e), vous pouvez hydrater votre peau avec une crème hydratante.

Cabine à rayons infrarouges 
Une cabine à rayons infrarouges est totalement différente d’un sauna finlandais. On transpire également dans la première, mais c’est le rayonnement infrarouge qui réchauffe la peau et les muscles, et non l’air chaud. Une cabine à rayons infrarouges a un effet bénéfique pour les muscles et les articulations grâce au rayonnement. L’air y est également beaucoup moins chaud que dans un sauna traditionnel. 

1. Avant d’entrer dans la cabine, buvez quelques verres d’eau. 
2. Le rayonnement infrarouge ne passe pas à travers les vêtements. Il est donc préférable de s’installer nu(e) dans la cabine. 
3. Mettez une serviette sur le banc et une sous vos pieds. 
4. Ne restez pas plus de 30 minutes dans la cabine. Une séance normale dure un quart d’heure. 
5. Changez régulièrement de position pour favoriser le processus d’évacuation. 
6. Après la séance, prenez une douche tiède, de préférence sans savon, shampoing ou après-shampoing. En effet, la dilatation des pores rend la peau particulièrement sensible aux substances chimiques. 
7. Après la séance, buvez suffisamment d’eau et reposez-vous le temps nécessaire.