Articles

Étangs de natation


Invitez l’été dans votre maison - ‘t Huis van Oordeghem

Vous pourriez vous croire à Casablanca. Les meubles de jardin d'un blanc éclatant et l'eau de piscine bleu azur contrastent fortement avec le béton gris. Les formes rondes, élégantes et féminines du mobilier sont un régal pour les yeux, dans un décor pour le reste austère. Derrière les murs, vous imaginez un vaste désert peuplé de Berbères et de leurs chameaux, et çà et là, une oasis. Mais ce n'est qu'un songe... Car lorsque vous quittez les magnifiques alentours de la piscine, vous vous retrouvez au beau milieu du décor rural de Marke, à un jet de pierre de Courtrai.

Les propriétaires de cette maison située dans un paysage verdoyant de Flandre occidentale ont décidé d'aménager un espace dédié à la détente à côté de leur habitation. Ils ont confié l'aménagement de cette oasis de bien-être composée d'un garage, d'un bloc sanitaire, d'une magnifique piscine à débordement de West Pool, d'une terrasse et d'un poolhouse avec coin salon et bloc cuisine à Saskia De Mits de ’t Huis van Oordeghem. Celle-ci a relevé le défi de transformer ce cadre bétonné austère en un endroit élégant et chaud où l'on se sent bien : « Le propriétaire est spécialisé en forage de béton, un matériau qui a donc été largement utilisé. C'est une réalisation brillante. Le béton constitue un joli matériau de base, mais il faut lui donner vie. J'ai donc essayé d'inviter l'été dans la maison grâce à des meubles blancs. Même lors des journées plus sombres, ils accentuent la lumière du soleil. Si nous avions opté ici pour des meubles gris ou sombres, l'ambiance n'aurait pas été très joyeuse. Or, mon ambition est que mes aménagements suscitent la bonne humeur... » 

Une pièce sympathique
« En fin de compte, c'est simple... Une haute colonne en béton nu n'a rien de très joli. Mais placez deux fauteuils blancs devant, et vous obtenez un bel effet. Vous accentuez en accessoirisant. Les SignEasy Chairs de MDF Italia (un fabricant italien de meubles en quête perpétuelle de simplicité, ndlr) placés devant les murs hauts, se muent en véritables pièces de décoration. Que vous les utilisiez ou pas importe peu. Ils donnent de la profondeur au mur. Idem pour le parasol. J'ai volontairement écarté les parasols classiques, qui ne m'inspiraient pas  et j'ai opté pour l'Ensombra de Gandia Blasco. Je trouve cette pièce très sympathique. Elle égaye réellement l'espace, vous ne trouvez pas ? J'ai utilisé les mêmes parasols fleuris sur une terrasse du Mont des Arts, à Bruxelles. Lorsque vous descendez les marches, ce « bouquet de fleurs » livre une vue attendrissante. Derrière le parasol, vous apercevez un banc fabriqué entièrement en béton. En y déposant quelques coussins, nous avons donné à cette pièce de béton flottante un charme très particulier. Et le soir, le banc revêt une toute autre apparence grâce à l'éclairage placé dessous. Dans l'obscurité, l'effet est magnifique. »

Former un tout
« Sur la terrasse, nous avons choisi La Grande Table de Xavier Lust, quatre chaises à dossier haut et un banc du même concepteur. On aurait aussi pu placer six ou huit chaises à la place du banc, mais nous aurions alors perdu les proportions. La table allie sobriété et courbes discrètes. Les pieds légers ne sont pas carrés. Ils sont légèrement courbés et inclinés l'un vers l'autre. Concevoir des objets carrés, c'est donné à tout le monde... Mais modeler une jolie courbe, c'est autre chose... Vous obtenez quelque chose qui flatte le regard. Avec cette table, X. Lust est le premier Belge à avoir remporté le Compasso d'Oro, une prestigieuse distinction italienne décernée une fois par an. Le banc et les chaises sont issus de la même collection et présentent tous des rondeurs subtiles et féminines en contraste net avec les lignes droites et strictes de la piscine, du poolhouse et de l'environnement. De l'autre côté, contre le mur de la terrasse, sont adossés des canapés de Xavier Lust. Ceux-ci font office de traits d'union. Les différents éléments s'harmonisent les uns avec les autres, tant en couleurs qu'en formes. Et c'est là que tout l'art réside. Il faut toujours tenter de créer un ensemble, même si toutes les pièces ne doivent pas forcément provenir de la même marque. Tous les meubles placés autour de la piscine et du poolhouse seront par exemple laqués dans la même couleur RAL. Ce n'est pas réellement important, mais c'est sympa. Si vous créez un ensemble mobilier harmonieux, vous apportez un cachet supplémentaire. De l'harmonie, oui, mais aussi de la variation. Pour ce projet, j'aurais très bien pu utiliser tous les meubles de la même collection. Mais j'ai délibérément choisi de ne pas le faire. Cela manque d'âme et ne reflète aucune personnalité. Et c'est bien trop prévisible. Je souhaite donc coûte que coûte éviter cette facilité. Les projets « prémâchés », non merci ! Cela ne requiert aucune aptitude particulière. Par contre, surprendre les clients donne une dimension supplémentaire. Vous pouvez apporter ce petit plus à un environnement en faisant les bons choix. » 

Multifonctionnalité
Le sofa sur la terrasse vient de chez Indera, un fabricant de meubles belge de Dilsen-Stokkem, qui a fabriqué la pièce au départ d'un projet de X. Lust. Le banc est également signé Lust. Il a été présenté lors du concours Henri Vandevelde et c'est la seule et unique fois que mon mari – qui siégeait dans le jury – a accordé un dix. Plus tard, ce meuble a également été primé en Italie. Ce qui est chouette, sur la terrasse, c'est que les chaises qui accompagnent la table peuvent parfaitement être placées à côté du sofa sans que ça ne jure. Je suis également attentive à ce genre de détails. Vous devez pouvoir tirer autant de plaisir que possible de votre mobilier. Avec la table, les chaises permettent d'accueillir vos convives pour le repas. Et lorsque vous passez au sofa, si vous manquez de place, vous ajoutez une chaise ou utilisez le banc. Sans que rien ne choque. Le fait de pouvoir adapter la fonction selon les besoins est un plus. Mais vous devez dans ce cas toujours veiller à créer un lien, afin que le tout soit harmonieux. Sans pour autant opter pour une triste uniformité ! » 

Lumière dispersée
« La lampe qui se trouve dans le coin sur la terrasse est signée Vibia. Elle convient bien pour l'intérieur parce que la lumière est diffusée à travers le raphia et dégage beaucoup de convivialité. À l'intérieur, j'ai placé deux lampes identiques, mais en noir, parce qu'elles se marient joliment aux vases noirs et à la paroi de verre noir du coin télé. Lorsque vous regardez à l'extérieur depuis le poolhouse, vous remarquez que le sofa possède un dossier bas et est dépourvu d'accoudoir du côté de la porte. Ce n'est pas un hasard... Le dossier bas permet de garder une jolie vue sur l'extérieur et le jeu de lignes et de couleurs depuis l'intérieur. Rien de plus dommage, en effet, qu'un bel environnement de piscine dont la vue est coupée par un dossier haut ! L'absence d'accoudoir côté porte vient souligner l'ouverture sur la terrasse. Il n'existe ainsi pas de barrière de l'intérieur vers l'extérieur. Un espace doit être accessible de partout, il ne peut pas y avoir d'obstacles. Les différents sièges et la table peuvent par ailleurs être combinés pour créer différentes configurations allant de sièges séparés jusqu'au transat, en passant par le sofa. Les meubles ne doivent pas forcément avoir une fonction. Ici, le porte-manteau peut certes permettre de pendre une veste. Mais c'est déjà une très belle sculpture en soi. Il en va de même pour les pots placés contre le mur. À eux seuls, ils sont déjà magnifiques. Ils pourront toutefois recevoir des fleurs, des plantes, ou quoi que ce soit d'autre. Enfin, regardons les tabourets du bar. Deux tabourets devant le bar, ça donne un bel ensemble. Mais si vous en placez quatre, c'est surchargé. Nous avons donc placé les deux autres tabourets contre le mur pour rompre la monotonie. Et ils sont à leur place, même s'ils n'assurent pas leur fonction de siège. » 

Savoir-faire
Aménager, c'est faire des choix. Des choix de matériaux, de couleurs, de collections, de concepteurs... Mais pour pouvoir faire des choix, il faut connaître son métier ! Et connaître les différentes possibilités. Il faut avoir de la pratique, beaucoup d'expérience. Nos connaissances ne se limitent pas aux meubles de jardin. Nous nous impliquons aussi dans la décoration d'intérieur, l'architecture, l'art.... Ce bagage nous permet d'offrir un service complet. Nous investissons aussi dans nos collaborateurs. Chaque année, ceux-ci participent aux salons à Milan, Cologne, Paris, Stockholm. Car il est très important de s'imprégner de l'atmosphère du monde du design. Incontournable même, pour pouvoir conseiller correctement nos clients. Lorsque nous donnons un avis, nous sommes toujours sincères et nous prenons en charge l'aménagement dans son ensemble. Je déteste les concepts « prêts à vendre ». Nous nous mettons en quête d'un équilibre délicat afin de permettre à l'homme et à l'environnement de s'accorder. Lorsqu'une terrasse sobre et ouverte trouve son compte avec une table et deux bancs épurés, nous n'allons pas proposer dix chaises au client même si en termes de chiffre d'affaires, ce serait bien plus intéressant. Il faut toutefois que le client soit ouvert, qu'il fasse confiance à notre savoir-faire et à notre sens de l'esthétisme et que le contact soit bon entre les parties. Et nous osons dire qu'une fois cette quête menée à bien, nous sommes devenus davantage l'un pour l'autre qu'un client et un fournisseur...

Le contact est primordial
J'essaie par ailleurs de ne jamais tomber dans la répétition ni d'opter pour l'évidence. Certains de mes clients arrivent avec un magazine et veulent ce qu'ils y ont vu. J'en prends toujours connaissance. Il se peut effectivement que ce soit réellement la plus jolie solution. Mais je trouve quand même toujours agréable d'adapter un tant soit peu, d'apporter une autre touche et de proposer un résultat encore plus attrayant. Cependant, pour pouvoir agir ainsi, vous devez avoir un bon contact avec vos clients. Vous devez savoir qui ils sont, où ils vivent et comment ils vivent. Si vous avez affaire à quelqu'un qui ne cuisine jamais, ne mange jamais sur la terrasse et n'accorde aucune importance à l'aspect culinaire, autant opter pour un sofa XXL qui pourra accueillir les amis pour discuter et prendre un verre. Inutile dans ce cas de prévoir une grande table et un bloc cuisine qui ne seront de toute façon jamais utilisés... Si vous savez que votre client lit volontiers, prévoyez un coin lecture. J'avais un client dont l'épouse était guérie d'un cancer de la peau. Ils avaient une magnifique piscine et elle souhaitait un transat. Mais elle devait absolument être protégée du soleil. Nous avons donc prévu une très jolie pergola blanche et sobre. Le pragmatisme est une chose, l'esthétique en est une autre. Mais la réelle beauté résulte de l'alliance réussie de ces deux aspects. 

Communication transparente
« Nos lignes de communication sont très transparentes. Les gens qui viennent chez nous savent ce qu'ils sont en droit d'attendre. Nous n'attirons personne en bradant les prix. Nous assumons ce que nous sommes et les clients le savent. Nous ne sommes pas bon marché, mais les personnes qui achètent chez nous ne sont pas à la recherche d'articles à moindre prix. Elles veulent parfaire les abords de leur piscine en toute harmonie avec leur maison, leur piscine, leur poolhouse et leur personnalité. Les personnes qui s'adressent à nous ont dès lors déjà été filtrées par notre communication. Elles savent qui nous sommes et nous les accompagnons afin de concrétiser leurs aspirations et de veiller à ce qu'elles achètent ce qui leur correspond réellement. Depuis que nous existons, jamais aucun de nos clients n'a refusé le plan que nous lui proposions après ma visite.

’t Huis van Oordeghem
Grote Steenweg 210
B-9340 Oordegem
Tel. 0032 9 365 46 60
Tax: 0032 9 365 46 66
info@hvo.be
www.hvo.be