Articles

Wellness@home


Le pays des mille et une piscines

Qui se documente dans le détail sur l’installation d’une piscine comprendra vite qu’il est très compliqué de faire un choix. L’offre est vaste et la gamme des prix l’est tout autant. Piscineplus vous emmène en voyage au pays de la piscine.

”à quoi ma piscine va-t-elle servir ?“ Voilà la première question que vous devriez vous poser avant d’acquérir une piscine. Et vous avez tout faux si vous répondez simplement : “À nager, bien sûr !“ L’acquisition et l’installation d’une piscine doivent en effet être une décision mûrement réfléchie. Peut-être n’avez-vous pas besoin d’une piscine à débordement si votre unique objectif est de faire des longueurs. Et vous n’avez pas besoin non plus d’une piscine maçonnée ou en béton projeté si votre piscine doit uniquement servir au plaisir aquatique des enfants.

Entretien
Dès le départ, tenez compte du fait qu’une piscine demande de l’entretien. Parfois très peu, parfois vraiment beaucoup. Si vous voulez vous impliquer, vous pouvez par exemple décider d’effectuer vous-même le dosage du chlore et du pH. Peut-être êtes-vous également prêt à aspirer la piscine manuellement, alors que d’autres préfèreront laisser le ‘sale travail’ à un robot prévu à cet effet. Abri de piscine ou volet roulant : les deux retiennent une grande quantité de saletés mais ils ont eux-mêmes besoin d’un bon coup de nettoyage de temps en temps.
Lors de l’achat d’une piscine monobloc ou d’une piscine traditionnelle, pensez aussi au fait que vos enfants vont grandir. La moitié des enfants de la rue vont envahir votre jardin quand ils sauront que vous avez installé une piscine. Mais lorsqu’ils auront grandi, ils ne viendront plus. Et la piscine sera toujours là. Même si vous n’aimez pas nager. Peut-être que l’acquisition d’une piscine hors-sol (en bois) ou d’un modèle gonflable aurait été un meilleur choix. N’oubliez pas non plus que les enfants sont incapables d’estimer les dangers potentiels d’une piscine aussi bien qu’un adulte. Vous trouverez, ailleurs dans ce numéro, un cahier entier consacré à ce sujet.

Quel entrepreneur ?
À moins que vous ne soyez certain à 100 % du choix de votre constructeur de piscine et de vos références le concernant, il est fortement conseillé d’en consulter plusieurs. Pas tant pour obtenir une remise jusqu’au dernier euro, mais bien pour avoir une meilleure idée du type de piscine qui vous convient le mieux et de voir quel constructeur vous inspire le plus de confiance. Pensez toujours à demander des adresses de référence où vous pourrez vous rendre sans la présence du constructeur de piscine en question. Les professionnels sérieux vous en donneront facilement toute une liste.

Nous conclurons cette partie ‘éducative’ par un dernier conseil, mais un conseil en or. Veillez à n’avoir qu’une seule personne de contact lors de la construction de votre piscine. Une personne qui sera, qui plus est, responsable de tout. En cas de problème, personne ne pourra se retrancher derrière la faute d’un autre. Vos amis savent creuser des fondations ou maçonner ? Bien sûr et ils le feront de bon coeur. Mais si par la suite, vous constatez une fuite, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. Payez un peu plus pour vous offrir les services d’un entrepreneur et dormez sur vos deux oreilles.

En Belgique, les piscines traditionnelles sont probablement les plus répandues.

Piscines hors sol
À côté de outre Zodiac, par exemple, Intex est la marque la plus connue en Belgique pour les grandes piscines gonflables. Vous gonflez le premier boudin et vous commencez à la remplir. Si, au départ, le fond de la piscine a été installé de manière bien uniforme, les parois s’emboîteront parfaitement et vous obtiendrez une belle piscine ronde autoportante. Aujourd’hui, ces piscines sont bien équipées et les accessoires comme un filtre à sable sont devenus monnaie courante. Posez-vous bien la question de savoir si vous êtes prêt à vérifier vous-même la qualité de l’eau et à monter puis à démonter la piscine chaque année pour la ranger. Si vous voulez le faire convenablement, cela vous prendra plusieurs heures à chaque fois. Mais, en revanche, si vous entretenez bien ce type de piscines, elles peuvent durer plusieurs étés.
C’est d’autant plus vrai pour les piscines hors sol, ici aussi de la marque Intex, par exemple. Ce fabricant fournit un solide cadre extérieur métallique autour duquel on accroche des parois en PVC. Ces piscines sont supposées durer plusieurs années, et qui en prend bien soin en retirera un réel plaisir.

Piscines en bois
Les piscines en bois sont clairement prévues pour résister au temps et se situent donc dans une gamme de prix supérieure à celle des piscines dont nous venons de parler. Un fabricant comme Gardipool vous offre le choix entre de nombreux modèles, qui peuvent être installés hors sol, à demi ou totalement enterrés. Les parois sont réalisées en bois tropical ou en pin traité et l’installation de cette piscine se fait sur une dalle en béton ou sur une couche de sable stabilité. Les personnes habiles de leurs mains peuvent construire ces piscines elles-mêmes, mais celles qui auraient tendance à avoir deux mains gauches peuvent bien sûr faire appel à des professionnels. Un grand avantage par rapport aux piscines hors sol, c’est qu’une piscine en bois peut rester dehors tout l’hiver. Avec des dimensions pouvant atteindre environ 9 mètres sur 4 mètres, ce sont déjà de très belles piscines. Elles disposent d’une véritable installation technique et les options telles qu’un éclairage LED avec commande à distance ne font plus figure d’exception. Cette année encore, Gardipool lance sur le marché une piscine en bois à débordement.

Piscines monoblocs
On compte de très nombreuses installations de piscines monoblocs chaque année. Toutes ont deux choses en commun : leurs parois sont agréablement lisses et le délai d’installation est d’environ 5 jours. Le lundi, on creuse les fondations et le samedi, on nage ! Contrairement aux idées reçues encore fortement répandues, les monoblocs ne sont pas forcément moins chères que les piscines traditionnelles. Une piscine monobloc parfaitement équipée se situe dans une gamme de prix comparable à celle de ses concurrentes traditionnelles.
La Belgique compte de nombreux fabricants de ce type de piscines. Au risque d’en oublier quelques-uns, citons LPW, Flexipool, Zeydon Epoxy Pools et Starline. Le dernier est une entreprise néerlandaise dont le site de production est situé à Overpelt, dans le Limbourg.
La plupart des piscines monoblocs sont composées de différentes couches de synthétique, dont la composition et les matériaux diffèrent d’un fabricant à l’autre. C’est surtout sur le plan de la qualité que ces produits ont connu de belles améliorations. Les anciennes piscines monoblocs – qui étaient encore finies à la main – présentaient toujours un risque d’osmose. On entend par là l’apparition de petites bulles, voire même des fissures lorsque l’eau pénétrait jusque dans la couche de polyester. Ce défaut enlaidissait toute la piscine et il était très compliqué à éliminer. L’arrivée des robots – qui ignorent si on est lundi ou vendredi – a stabilisé le processus de fabrication et le risque d’osmose est désormais inexistant sur les nouvelles piscines monoblocs.
C’est également le cas chez d’autres fabricants, et ce, parce que les parois et le fond sont composés de panneaux de polypropylène de 1 cm d’épaisseur. De plus, ces piscines monoblocs peuvent être fabriquées sur mesure. Alors que les autres fabricants proposent une gamme de modèles standard (et bien que cette gamme soit souvent très étendue), ces piscines monoblocs sont spécialement conçues pour le client. Nous conclurons cette catégorie en mentionnant que les piscines monoblocs à débordement se sont fortement popularisées ces dernières années.

Piscines en acier inoxydable
Vu leur prix, les piscines en acier inoxydable ne sont pas monnaie courante, mais elles sont toutes, sans exception, un véritable régal pour les yeux. Qui décide d’investir dans un tel modèle garantit du même coup une plus-value à long terme à sa maison. Les piscines en acier inoxydable sont en effet pratiquement indestructibles. Un bon fabricant de piscines en acier inoxydable utilise de l’acier ‘316L’ parce que ce dernier est très résistant à la corrosion due au chlore. Ces piscines sont assemblées comme un puzzle sur le chantier puis soudées entre elles. C’est à ce niveau qu’un petit accident peut parfois se produire : les raccords de soudure sont en effet plus sensibles à la rouille. C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre plusieurs références pour ce type de piscines : un vrai professionnel vous les donnera volontiers.
Il existe aussi des piscines dont la finition consiste en une fine couche d’inox. Elles sont commercialisées par le fabricant belge LPW. Ces piscines ne sont pas entièrement en acier inoxydable mais leur aspect réfléchissant est pratiquement identique.

Piscines traditionnelles
En Belgique, les piscines traditionnelles sont probablement les plus répandues, ce qui s’explique à la fois par leur prix et les nombreuses possibilités de finition. La variété de formes et de dimensions est illimitée. Si vous faites installer une piscine par un entrepreneur qui connaît bien son métier, il faut compter sur un budget minimum de 25.000 EUR, TVA comprise. Pour ce prix, vous aurez une piscine maçonnée de 8 mètres sur 4 avec skimmer, une installation technique standard, deux points lumineux dans les parois, une échelle et une bâche d’été. Vous règlerez vous-même le taux de chlore et de pH et, dans le meilleur des cas, l’eau sera chauffée à l’aide de tapis en caoutchouc installés sur une toiture. Les margelles seront en granit chinois.
Qui dispose d’un budget un peu plus important, investit souvent d’abord dans un réglage automatique du chlore et du pH et dans un volet roulant ou un abri de piscine. Dans la catégorie de prix allant jusqu’à 50.000 EUR, les murs sont généralement recouverts d’un film ou ‘liner’. Le chauffage de l’eau se fait alors à l’aide d’une pompe à chaleur ou d’un échangeur à chaleur.
Avec 25.000 EUR de plus, vous pouvez avoir une piscine à débordement en béton projeté, dont les parois seront probablement recouvertes de pierre naturelle, mosaïques, polyester ou dalles en céramique.
Mais le luxe et la qualité ne connaissent aucune limite : des piscines de 75.000 EUR et (bien) plus ne sont pas une exception dans le beau monde belge. Ce type de piscines n’a pas à choisir entre un revêtement en mosaïques ou un débordement. Elles ont habituellement les deux. Elles vont parfois jusqu’à proposer un fond mobile. Dans ce segment, l’argent a souvent peu d’importance, si bien que maître d’ouvrage et constructeur de piscine peuvent laisser libre cours à leur imagination.
Ne soyez pas effrayé par les montants. Pour beaucoup, l’installation d’une piscine est une entreprise qui s’étale sur plusieurs années : d’abord la cuve et l’installation de filtrage, dans un deuxième temps le volet roulant et l’automatisation et plus tard encore, le chauffage ou un revêtement plus luxueux. Tout est possible.
Dans la catégorie des piscines traditionnelles, on trouve aussi les piscines en béton brut. Elles sont coulées dans un coffrage et le résultat est généralement très 
sobre. Ces piscines ont pratiquement toutes un look industriel et on les trouve généralement associées à des maisons hypermodernes.

Skimmer ou débordement
Les piscines simples sont souvent pourvues de skimmers. Il s’agit des ‘trous’ par lesquels l’eau s’écoule ‘hors’ de la piscine vers le filtre. Généralement, on les place dans le sens du vent pour que les saletés telles que les insectes et les feuilles soient poussées jusqu’à l’entrée du skimmer. Ces skimmers n’étant pas très esthétiques, beaucoup optent pour l’installation d’une piscine à débordement. 

L’avantage pour le nageur, c’est que la vue n’est pas entravée par le bord de la piscine et que le bruissement de l’eau qui s’écoule dans la goulotte ajoute à sa sensation de détente. Les piscines à débordement utilisent un bac tampon : lorsque le débordement de la piscine n’est pas activé, par exemple lorsque le volet est fermé, l’eau excédentaire 
rejoint ce bac jusqu’à ce que la piscine reprenne son mode débordement.

Piscines hybrides
Un oiseau ? Un avion ? Pas du tout ! Les piscines hybrides sont nées sur la table à dessin de Maître D’eau et ce ne sont ni des piscines, ni des étangs de nage. Ou bien elles sont les deux à la fois. Dans le cas d’une piscine hybride, vous pouvez, en montant ou en descendant le niveau de l’eau de quelques centimètres, transformer une piscine en étang de nage ou inversement. Si le niveau de l’eau est haut, les plantes de la zone végétale font leur travail de filtration. Si le niveau de l’eau est plus bas que la zone végétale, on a une piscine sans chlore. Inutile d’ajouter que cette configuration nécessite de prévoir deux circuits de filtration distincts.

Piscines intérieures
Pour conclure, nous allons nous intéresser aux piscines intérieures. Il s’agit d’une catégorie bien à part et la solution la plus simple est de demander à son architecte de prévoir la place pour l’installation d’une piscine intérieure dès les premiers plans. Il est toujours possible d’en construire une par la suite, mais les frais seront beaucoup plus importants. Les piscines intérieures offrent l’avantage que l’on peut se baigner toute l’année, mais elles ont l’inconvénient d’être onéreuses. 

Comptez facilement le double du prix d’une piscine extérieure équivalente. Ce supplément est notamment dû à la nécessité de prévoir une bonne déshumidification de la pièce. Si vous laissiez l’air humide s’y développer, il deviendrait impossible de nager agréablement. Et ce ne serait pas hygiénique. Un bon fabricant d’installations de déshumidification, CDH Industries, par exemple, peut parfaitement calculer pour vous et votre constructeur de piscine les conditions auxquelles la déshumidification doit répondre pour que vous vous sentiez parfaitement bien dans cet espace intérieur douillet.