Articles

Wellness@home


Recouvrement de piscines : efficace et sûr

Un recouvrement de piscine n'est plus un luxe, mais une mesure d'économie d'énergie qui augmente aussi la sécurité tout autour de la piscine. Si par le passé, ils avaient surtout un effet isolant, la génération actuelle de volets roulants capture aussi la chaleur du soleil et la transmet à l'eau. Ce qui permet de gagner quatre à huit degrés en température. Vous pouvez donc nager plus tôt au printemps, et plus longtemps en automne. Mais les volets roulants ont d'autres avantages. Ils empêchent l'évaporation et réduisent donc la consommation d'eau. Ils retiennent la saleté et les feuilles et il faut donc moins de produits chimiques pour nettoyer l'eau. Mais au niveau de la sécurité aussi, il y a du changement. Dans cet article, nous comparons les différentes sortes de lames. Que trouve-t-on sur le marché et quelles en sont les propriétés ?

Sécurité 
Chaque été, des enfants de moins de cinq ans se noient dans des piscines privées. Il n'y a pas de chiffres chez nous au Benelux, mais en France par exemple, cela représente vingt à trente enfants. Et quatre-vingt autres se retrouvent handicapés à vie. Les noyades sont ainsi la principale cause de décès par accident. C'est pourquoi, depuis 2004, en France, les propriétaires de piscines (tant communes que privées) ont l'obligation de prendre des mesures de protection. La base de la loi française est qu'il doit être impossible pour les enfants de tomber à l'eau lorsqu'ils sont sans surveillance. On doit donc pouvoir marcher sur un recouvrement de piscine et celui-ci doit être hermétique sur les bords. En outre, le volet roulant doit être verrouillable par des clips que les jeunes enfants ne peuvent pas ouvrir. Les lames mentionnées dans cet article satisfont toutes à la norme française (NF P90-308) très stricte et cela vaut aussi pour AquaGuard de T&A, qui consiste en une toile renforcée. Le recouvrement coulisse toujours sur deux rails le long de la piscine, avec un actionnement manuel ou automatique. Esthétiquement, l'effet est un peu moins heureux, en raison des plis sur la toile dus au fait que celle-ci est un peu plus large que la distance entre les rails. Ainsi, SafeGuard repose toujours sur l'eau. Il faut s'attendre à ce que la norme française s'applique à l'ensemble de l'Europe dans un avenir proche. Avec un recouvrement agréé, vous pouvez laisser les enfants jouer autour de la piscine en toute quiétude, pour autant que vous pensiez à le déployer quand vous n'êtes pas à proximité.

 Piscine avec Covrex Classic Covrex Solar  Starline
Starline échantillons T&A CoverWash T&A lames look alu
T&A lames solaires Granada avec Covrex Solar  

La sécurité des enfants et des animaux domestiques doit prévaloir.

Lames classiques 
Le PVC est traditionnellement le matériau le plus courant dans la fabrication de lames. Il est résistant et relativement bon marché mais a aussi un inconvénient. Des années d'exposition aux UV fragilisent progressivement le PVC : dans les cas extrêmes, la grêle peut endommager la couverture. Les lames « classiques » de Covrex sont entièrement remplies de mousse PVC. Celle-ci assure une haute valeur d'isolation et une longue durée de vie : l'entreprise installée à Aarschot accorde cinq ans de garantie (y compris les dommages causés par la grêle et le gel) sur ces lames qui ont une durée de vie d'environ vingt ans. Les raccords souples empêchent que des feuilles s'immiscent entre les différentes parties. Autre avantage du remplissage : les lames peuvent être découpées en oblique, et les dimensions du recouvrement sont toujours exactes pour correspondre aux dimensions de la piscine. Les lames creuses standard sont scellées aux extrémités par des bouchons. Dans une piscine rectangulaire, on le remarque peu, mais pour le recouvrement de piscines de formes différentes (rondes ou de biais) on ne peut éviter de petits décalages entre les lames. Starline propose aussi avec le volet roulant ProFlex une lame solide remplie de mousse qui peut reposer tout l'hiver sur l'eau. Ocea livre ses lames de 65 mm de large en deux qualités : l'Alliage Benvic série S est exclusivement constituée de PVC, tandis que l'Alliage Benvic série P associe le PVC et le PMMA (polyméthylméthacrylate). Ces lames sont ainsi beaucoup plus résistantes aux UV et aux intempéries. Ocea accorde pour la série P une garantie deux fois plus longue, à savoir quatre ans.

Lames solaires 
Avec son dessus transparent et son dessous noir, un volet constitué de lames solaires est fait pour capter autant que possible la chaleur du soleil et la transmettre à l'eau de la piscine. La température de l'eau est ainsi quatre à huit degrés plus élevée que la normale, ce qui prolonge considérablement la saison de baignade. Mais cela rend aussi cette sorte de volet vulnérable. Le PVC ne peut supporter que des différences de température de -5 à 65 °C. C'est pourquoi la plupart des entreprises privilégient des lames constituées de nouveaux matériaux. Tant T&A que Starline et Oase utilisent du polycarbonate, un plastique plus résistant pouvant supporter des températures plus extrêmes (-100 à 100 °C). Les lames solaires très chics avec couche supérieure à l'aspect aluminium font partie des nouveautés dans l'AquaTop de T&A. Selon le directeur Joeri Dils, la durée de vie d'un volet en polycarbonate est de douze à quinze ans, donc sensiblement plus longue que celle des volets réalisés en PVC. Les lames en polycarbonate sont plus chères, mais ce prix est compensé par une durée de vie prolongée. Le PMMA est un autre plastique qui a de meilleures propriétés que le PVC. Il est utilisé par Ocea, mais aussi par Covrex dans des lames solaires qui ont une durée de vie de dix à quinze ans. Le cheval de bataille de Starline est la nouvelle lame de volet roulant extra large (83 mm de large et 16 mm d'épaisseur) entièrement constituée de polycarbonate (disponible en finition transparente ou solaire). Le recouvrement n'est pas seulement beau, il est aussi particulièrement stable de par sa largeur.

Lors de l'installation d'une nouvelle piscine, tenez compte de l'espace nécessaire pour dissimuler votre volet.

Nettoyage 
Maintenir les lames propres n'est pas facile, car elles sont en contact permanent avec l'eau. L'accumulation normale de la saleté, le développement d'algues, les dépôts de calcaire et la décomposition des feuilles sont autant de facteurs qui accélèrent le processus de vieillissement et nuisent au caractère esthétique. Les fournisseurs de recouvrements de piscines travaillent d'arrache-pied pour développer des modèles souffrant le moins possible de la saleté. Ils ont conçu Oase, une nouvelle lame en polycarbonate – l'OASE DELUXE – avec une charnière brevetée. Le dessus du crochet est noir, ce qui ne laisse aucune chance aux algues qui poussent sous l'effet combiné de la lumière et de la chaleur. Autre avantage, la surface chauffante de la lame a un rendement qui est environ 25 % plus élevé grâce quatrième alvéole qui est normalement entièrement utilisé pour la charnière. Covrex Solar (sur le marché depuis mai 2012) a aussi ce haut rendement grâce au lien souple en polyuréthane qui remplace la charnière. Ce qui rend les lames faciles à nettoyer au nettoyeur haute pression. Nouveauté de T&A, le CoverWash, un système qui consiste en un tuyau de circulation avec des buses à haute pression. Chaque fois que vous ouvrez ou fermez le volet, le CoverWash nettoie automatiquement les lames avec l'eau de la piscine. Le système s'utilise uniquement avec les lames AquaTop de T&A installées dans une niche. Il ne peut être utilisé avec les modèles hors-sol.

Les lames solaires apportent 4 à 8 °C de chaleur en plus à l'eau.

Immergé ou hors-sol ? 
Il existe différentes possibilités de placement de recouvrement de piscine. Le plus facile est le placement hors-sol. Le mécanisme est placé sur le bord de la piscine, les lames tombent directement sur l'eau sans toucher les bords de la piscine. Le hors-sol est facile à installer, même sur des piscines existantes. L'inconvénient est qu'une des largeurs de la piscine est inutilisable et que l'esthétique est moins heureuse. La plupart des fournisseurs donnent la possibilité de placer une banquette en bois sur le volet hors-sol, sur laquelle on peut s'asseoir. La commande est généralement automatique à l'aide d'une clé ou d'un bouton que vous devez maintenir enfoncé en continu. Starline, mais aussi T&A et Oase fournissent sur demande des moteurs qui fonctionnent à l'énergie solaire. Dans les piscines existantes, vous pouvez aussi choisir de placer l'enrouleur sous eau, soit sur le fond, soit juste en dessous de la surface de l'eau. Juste audessus de l'enrouleur se trouvent des supports sur lesquels on peut placer du carrelage. Ainsi, de l'extérieur, le caisson ne laisse rien apparaître. L'inconvénient est, bien sûr, que vous devez sacrifier une petite partie de la piscine – 50 à 80 cm. Un problème que l'on peut facilement éviter si vous avez suffisamment de place pour une installation dans une niche derrière la piscine. Les personnes qui construisent une nouvelle piscine peuvent déjà prévoir l'espace pour un recouvrement et prévoir d'enterrer le système sous ou à côté de la piscine. Covrex lance ce printemps un nouveau système d'entraînement qui permet aussi de couvrir des piscines ovales ou d'autres formes. Une commande automatique constitue la norme, à l'aide d'une clé de contact, d'un bouton-poussoir ou d'une commande à distance. Veillez à toujours avoir vue sur la piscine pour éviter les accidents avec les enfants ou les animaux domestiques.

Couleurs 
Le marché est assez conservateur. Les couleurs traditionnelles sont le blanc (cassé) et diverses nuances de gris et de bleu. Pourtant, il semble y avoir du changement depuis un an. De moins en moins de personnes choisissent le bleu azur et lui préfèrent des nuances de gris, et même de vert. Les lames solaires sont transparentes au-dessus, et foncées en dessous.

Prix 
Un recouvrement de piscine est toujours un travail sur mesure, dont une grande partie dépend des souhaits de l'utilisateur. En règle générale, vous pouvez trouver les lames en PVC les plus simples sur le marché pour soixante à quatre-vingts euros par mètre carré, les versions en polycarbonate et PMMA coûtent environ une fois et demi ce prix. Mais elles sont rentabilisées grâce à la longue durée de vie du matériau.

www.aquatop.be
www.oase.be
www.starlinepool.com
www.ocea.be
www.covrex.com